Souvenirs d'école

Publié le par Sifranc le correcteur

Tout ne va pas de soi 

Céleste Béguelin sans visage

Le prof de cette volée a été tellement détestable que Sifranc le correcteur lui a évidé le visage. Paix à ses cendres!

 

Comme quoi, dans la vie, on peut aller de l'avant si on est entouré par les bonnes personnes se trouvant à la bonne place. Une loterie de la vie parfois intraitable. Il a suffi que mon père refuse d'adhérer au même parti politique pour que le prof me prenne en grippe, ce qui a gâché ma 4e primaire.  

Publié dans Souvenir de classe...

Commenter cet article

alphomega 10/07/2013 01:01


Ça m'est aussi arrivé de devenir le tête de turc d'une prof (au collège) parce que le métier de mon père n'était pas dans sa bonne catégorie. Finalement une explication franche et courtoise a eu
raison de ces petits tracas.

Sifranc le correcteur 10/07/2013 05:06



Pour moi, c'était une affaire politique s'agissant de quitter le canton de Berne pour un nouveau canton du Jura. L'Affaire jurassienne n'est toujours pas éteinte de
nos jours... Ah que je suis bien dans celui de Neuchâtel! Merci Alphomega pour ton com