Les papilles font de la résistance...

Publié le par Sifranc le correcteur

(photo dr)

(photo dr)

La bouffe larvée

Vous reprendrez bien une quiche aux vers?

Un entomologiste néerlandais a tenu une conférence universitaire sur la consommation des insectes à des fins alimentaires. L’entomophagie serait en passe de détrôner la cuisine occidentale. Les étudiants ont eu l’occasion de goûter une tartelette aux vers. La protéine a le goût de noisette quand elle n’est pas mélangée à du chocolat.
Si je dois un jour m’astreindre à engloutir des bestioles grouillantes, je suis persuadé que la revanche sera imparable: des vers viendront me bouffer dans ma tombe...
Le scientifique a ensuite convié l’assistance à un banquet: rouleaux de printemps aux sauterelles, crème aux larves, quiche aux vers de farine. Parmi les insectes comestibles – 1200 espèces , on trouve des moucherons, guêpes, termites et coccinelles. Selon l’entomologiste-nutritionniste, chacun de nous, à son insu, mange en moyenne 500 grammes d’insectes par an, dissimulés dans de la confiture aux framboises ou du pain...
Pour moi, un ver ça va, trois vers, bonjour les dégâts!

Une de mes tantes était horrifiée par une colonie de fourmis qui montait de son jardin pour envahir sa cuisine. Le droguiste lui avait vendu un insecticide. Si elle avait su! La nourriture était livrée à domicile... Avec les fourmis, on réalise les meilleurs banquets, selon les chercheurs.
Le lombric a été élu Animal de l’année 2011 par Pro Natura. Qu’on protège donc ce digne gardien des sols suisses et qu’on le biffe des menus concoctés par des savants: ça m’évitera d’en trouver un dans mon assiette!  © AdT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DF 28/04/2016 13:58

Et au moment du fromage, on servira un "casu marzu"...

Bon appétit: https://fr.wikipedia.org/wiki/Casu_marzu

Sifranc le correcteur 28/04/2016 14:32

Il faudra aussi penser à son vis-à-vis de table car les larves peuvent sauter en dehors du casu marzu jusqu'à des distances de 15 cm! Assez con-vivial...

Patrick 05/05/2014 08:30

Que des poètes se mettent à manger des vers ... quoi de plus naturel ! Et pour certains chanteurs actuels aux chansons insipides qu'ils se gavent de vers de taire accompagnés d'un filet de voix.

Sifranc le correcteur 05/05/2014 11:47

Excellents jeux de mots d'estomac. Il est vrai qu'avec ton ode au Vin et à la Femme, nous sommes servis comme des Rois!

alphomega 01/05/2014 20:10

Nous mangeons des écrevisses et des escargots alors pour le reste ce n'est qu'une question d'habitude (je ne suis pas prêt)

Sifranc le correcteur 02/05/2014 03:20

Moi non plus