Les Neuchâtelois

Publié le par Francis Choffat

Les toponymes
 

Auvernier, les Perchettes
Les Bayards, les Bayardins, les Bayardines
Colombier, les Colombinois, les Colombinoises
Cortaillod, les Carcoies (on voit aussi: les Carquoies)
Couvet, les Covassons, les Covassones
Cressier, les Cressiacois, les Cressiacoises

Fontainemelon, les Bornicans, les Bornicanes
Hauterive, les Altaripiens, les Altaripiennes
Noiraigue, les Néraouis, les Néraouies
Peseux, les Subiéreux, les Subiéreuses
Les Ponts-de-Martel, les Ponliers, les Ponlières
Travers, les Traversins, les Traversines
Val-de-Ruz, les Vaudruzans-(zanes) – les Vaudruziens-(ziennes)
Les Verrières, les Verrisans, les Verrisanes

et de l'autre côté du lac, juste pour la beauté du surnom:
Estavayer-le-Lac, les Staviacois, les Staviacoises

 

photos F.Choffat tous droits réservés

Lac de Neuchâtel 

 

 L'accent de chez nous

Le parler chaux-de-fonnier d'antan
(il semble identique du côté de Tramelan)

 
Il faisait sarre-nuit, j'étais marre-seul dans mon cagnard, à pétouiller dans mon frichti, quand j'entendis qu'on bringuait à la péclette. Ça faisait un chnabre du diable qui me donnait la déguille. J'avais la greulette et des étours. J'ai cru qu'il y avait un manou dans le cabeu. J'ai piqué une monture noire quand j'ai vu que c'était ce bougre de facteur. Il m'apportait une lettre qui venait des Britchons du dehors qui voulaient venir fêter le 1er Mars à La Chaux-de-Fonds.
   Pas tant de simagrées que je me suis dit, j'en avais assez de faire le tcharcot toute la journée et de devoir ranger mon amingage. J'ai fini mon poutzage et mon relavage, j'ai mis la poche à soupe dans le porte-potches et j'ai fichu la patte à relaver dans le lavoir. Avec la brosse et l'ordurière, j'ai poutzé le chenit et je l'ai mis dans la caisse à balayures. J'ai donné un coup de serpillière sur les carrons et j'ai soufflé le quinquet.
   J'avais de la peine à me dégrailler, il me fallait bider et me grouiller si je voulais être prête à faire la foire avec les Britchons. Je suis partie avec mes chlarques aux pieds après avoir mis mes cafignons dans la cavette.
   J'ai cru qu'on aurait du sourièbe pour le souper, avec des gnagis et du speck ou des kneupflets cuits dans le teuflet. Ben non, on a eu de la fondue faite dans un caquelon fin neuf.
 Il y en avait une de ces peufnées. C'était du machin rapicolant avec une bonne couetche pour commencer. On est pas des étouffes, qué vous, ni des mistons, encore moins des chnoilles à la Tchaux. On fait pas la pote à tout le monde et la meule pour rien.
   Je me souviens des viguetzes qu'on faisait quand j'étais jeune et que je fréquentais. On se remollait sur le canapé, on se faisait des chatouilles, on poussait des ciclées, c'était des écrasées de rire à ne plus se ravoir. Après le poussinion, on rentrait parfois par une grande fricasse, à travers des menées ou en cambrant des gouilles sur le trottoir du podium. On suçait des tablettes à la bise pour ne pas avoir le brûlant. C'était le bon temps.
   Je n'ai pas regretté d'être allée à cette fête, malgré qu'après j'ai eu les bleus. Il y avait toutes sortes de gens; des qui étaient fringués du dimanche, des qui avaient des bletzes ou des tacons à leurs culottes. Y avait des filles, c'était de vraies gaguis. Y a un nianiou qui a barjaqué toute la soirée. On était claqués. On est tout vigousse après des rioules comme ça, mais hélas, quand je suis rentrée dans ma tourne, j'ai trouvé tout en cupesse. Je suis alors allée me pieuter et j'ai fait une bonne tauquée.
 
                                                                                                          Auteur inconnu 

 

Publié dans Les gens d'ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rose 14/09/2008 14:07

Bonjour,Je suis de La Chaux-de-Fonds et je découvre votre intéressant espace. Je suis arrivée ici en cherchant le mot "baume" dans le parlé neuchâtelois. Je crois que c'est un gouffre mais je n'en suis pas sûre. Pourriez-vous m'éclairer? Merci d'avance.

Sifranc 15/09/2008 00:04


je vais vérifier et vous répondre au plus vite. Je vous remercie d evotre passage ici!


claude 17/04/2007 06:34

Un bon moment de détente sur ce blog. Agréable, bien fait et très instructif. Bravo!! Moi je suis de Béziers, ou il y a des Biterrois et des biterroises...

Sifranc le correcteur 18/04/2007 00:45

Ton message m'a fait un grand plaisir, reviens souvent et n'oublie pas ma Newsletter

Anilori 09/10/2005 11:32

Bonjour à vous, j'aime beaucoup ce site. Peut-être aimeriez-vous savoir que j'habite non loin d'un village appelé Argonay dont les habitants sont officiellement... les Argonautes ?

Le stylo rouge 27/06/2006 10:34

ça c'est marrant, à quand les Internautes?

Carpette 20/08/2005 07:43

bonjour, je suis Neuchâteloise...ton site est vraiment très intéressant et très instructif...bravo et bonne continuation. bisous bisous

Le stylo rouge 26/06/2006 06:08

Sympas ces Neuchâtelois qui se rencontrent virtuellement