Le bas ou le bât?

Publié le par Sifranc le correcteur

Rien à voir avec les bas nylon!

 

C’est là que le bât blesse
 

exprime la cause d’une peine ou d’une souffrance.
 

Explication:
L'origine de cette expression, souvent confondue avec le bas qui pourrait blesser l'amoureux impatient, remonte au milieu du XVe siècle. A cette époque, les muletiers posaient sur le dos de leurs bêtes de somme des bâts sur lesquels on accrochait les bagages et autres colis. C’est là que le bât blesse signifie que le bât mal fixé ou résultant d'une charge trop lourde pouvait irriter l'animal.

Par extension, et sur le plan psychologique, on emploie cette expression quand on a trouvé la cause d’une souffrance ou découvert le point sensible d’une personne.

Un bât mais aussi un cacolet
Un cacolet est une sorte de panier doté d'un dossier que l'on fixait sur le dos d’un cheval, d’un âne ou d'un mulet et qui servait au transport de personnes.

 

Publié dans Les expressions

Commenter cet article