Être et avoir été en poésie

Publié le par Sifranc

Avoir et Être
Loin des vieux livres de grammaire,
Écoutez comment un beau soir,
Ma mère m'enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.

Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
Avoir et Être étaient deux frères
Que j'ai connus dès le berceau.

Bien qu'opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux.

Ce qu'Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l'avoir.
À ne vouloir ni dieu ni maître,
Le verbe Être s'est fait avoir.

Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro,
Alors qu'Être, toujours en manque
Souffrait beaucoup dans son ego.

Pendant qu'Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités,
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter.

Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités,
Pendant qu'Être, un peu dans la lune
S'était laissé déposséder.

Avoir était ostentatoire
Lorsqu'il se montrait généreux,
Être en revanche, et c'est notoire,
Est bien souvent présomptueux.

Avoir voyage en classe Affaires.
Il met tous ses titres à l'abri.
Alors qu'Être est plus débonnaire,
Il ne gardera rien pour lui.


Sa richesse est tout intérieure,
Ce sont les choses de l'esprit.
Le verbe Être est tout en pudeur
Et sa noblesse est à ce prix.

Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord,
Entre verbes ça peut se faire,
Ils conjuguèrent leurs efforts.

Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés,
Ils se sont réparti les tâches
Pour enfin se réconcilier.

Le verbe Avoir a besoin d'Être
Parce qu'être, c'est exister.
Le verbe Être a besoin d'avoirs
Pour enrichir ses bons côtés.

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées,
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

                                               Yves Duteil

 

Commenter cet article

Khalid Rashdan 28/02/2016 08:44

Voici un poème que j'ai écris sur avoir et être :

PartagerPartager
ImprimerOffrez à un amiPostez votre avis
'' Avoir '' et '' Etre ''

Le verbe ‘’ Avoir ‘’ et le verbe ‘’ Être ‘’
En français, on est bien les maîtres
On vous le dit sans vanité
Suivez-nous ! C’est la vérité

Nous commençons par le verbe ‘’ Être ‘’
Que préfèrent les hommes de lettres
Je suis conjugué à tout temps
Me voici un autre au présent

‘’ Je suis, tu es, il est, elle est ‘’
C’est mon départ, c’est mon aller
‘’ Nous sommes, vous êtes, ils sont, elles
Sont ‘’. Répétez ma courte échelle.

Après m’avoir appris, voilà
C’est le verbe avoir qui est là
Qui finira notre poème
En parlant juste de soi même

Je m’appelle le verbe ‘’Avoir ‘’
Vos ambitions ! Je peux les voir
M’entendez-vous mes chers ? Holà
Alors, c’est parti :’’ J’ai, tu as

Il a, elle a, nous avons, vous
Avez, ils ont, elles ont. C’est tout
Un mot : C’est quand on se réveille,
‘’ Répétez-moi ‘’, c’est mon conseil.

Sifranc le correcteur 28/02/2016 09:14

Merci

nesrine 25/05/2010 19:23



j'ador je l'ai appris par coeur



Sifranc le correcteur 28/05/2010 07:34



c'est bien



florie06 12/05/2009 22:31

Pour répondre à Patrick, ce poème est le texte d'une chanson d'Yves Duteil...Qui l'eut cru?

Sifranc 12/05/2009 22:58


Merci pour l'info, je ne me l'étais pas appropriée en tout cas!


Cyclopea 05/05/2009 15:17

Sublime texte, avec une telle évidence que même à un grand âge en s'en délecte et l'on peut remercier votre Maman

Sifranc 06/05/2009 00:22


c'est trop d'honneurs!


Patrick 29/04/2009 09:40

Magnifique texte. Le sujet est traité avoir grande originalité.

Sifranc 29/04/2009 14:47


Dommage, on ne connaît pas l'auteur (je n'aime pas ça)


bellelurette 28/04/2009 13:35

Deux auxiliaires bien précieux...

Sifranc 28/04/2009 14:35


... comme mes précieuses


mazed 28/04/2009 08:03

Merci de nous faire découvrir cette poésie !A bientôt !

Sifranc 28/04/2009 09:58


Hélas, j'aurais voulu qu'elle fût de moi...