Le gendarme La Bavure

Publié le par Le stylo rouge

(photo dr)

 

La victime ayant été décapitée, il nous a été impossible jusqu'à présent de mettre un nom sur son visage...
Aucun dégât n'est à déplorer à l'exception de la seule et unique victime...
Selon ses dires, l'homme est mort vers 16 h 30...
Interrogé par nos soins, l'homme a alors menacé de nous répondre si on continuait à l'interroger.
L'homme sortit de son pantalon un engin avec lequel il frappa violemment l'inspecteur à la bouche... il nous a alors menacés en fronçant les sourcils!
Le cadavre de l'homme qui nous a été présenté correspondait bien à la description de la femme qui avait été vue par les différents témoins...
L'homme avait tenté de forcer toutes les issues de la femme sans parvenir à s'y introduire...
L'homme nous raconta toute la vérité qui n'était qu'un tissu de mensonges...
L'homme a refusé de reconnaître qu'il nous avait menti en affirmant qu'il était mort...
Le prévenu a attendu d'avoir fini son repas pour commencer une grève de la faim...
Face à face avec son adversaire, l’homme le prit en traître par derrière...
Dans ce conflit, le rôle des forces de l’ordure a été déterminant...
C’est alors que le suspect a eu l’audace de s’endormir pendant que nous l’interrogions...
Le garçon de café était une femme...

Publié dans Le bêtisier

Commenter cet article