L'acrostiche (1)

Publié le par Le stylo rouge

Un acrostiche, c'est quoi ça?

 

Ici, des bribes de mots forment une phrase cachée, souvent coquine:

Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,
Voulez-vous qu'un instant je change de visage?
Vous avez capturé les sentiments d'un cœur
Que pour vous adorer forma le Créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
Avec soin de mes vers lisez les premiers mots :
Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

                                              Alfred de Musset

... et la réponse de George Sand:

Cette insigne faveur que votre cœur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

 

Ici, il s'agit de lire une première fois le texte normalement et de le relire ensuite
en sautant une ligne (l’italique est coquin):

Je suis très émue de vous dire que j'ai
bien compris l'autre soir que vous aviez
toujours une envie folle de me faire

danser; je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir aussi
vous dévoiler sans artifice mon âme
toute nue, venez me faire une visite
nous causerons franchement.
Je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l'affection
la plus profonde, comme la plus étroite
amitié; en un mot, la meilleure preuve
que vous puissiez rêver puisque votre
âme est libre. Pensez que la solitude où j'ha-
bite est bien longue, bien dure
et souvent difficile.
Accourez donc vite et venez me la
faire oublier par l'amour où je veux me
mettre.
                         
George Sand, source: Claude Gagnière

 

 

 

Sifranc a essayé:

Il s'agit ici de lire une fois normalement et ensuite uniquement les passages soulignés:

J'ai
perdu tout désir de toi
Envie d’aller chercher ailleurs

De t'aimer j’ai perdu la foi
Te sentir près de moi me glace
Faire semblant ce n’est pas meilleur
L'amour d’une autre a pris la place.

Publié dans Acrostiches

Commenter cet article

Arteashow 06/06/2009 01:28

je suis très client dès qu(il s'agit de s'amuser avec la langue française ; palindrome, contrepétrie...ce fut un régal Merci !

Sifranc 06/06/2009 06:45


merci à toi pour ta visite, reviens quand tu veux


k (noname) 03/10/2007 23:34

ce que je trouve de sympa et même plus que sympa, je dirais affriollant.., c'est de chercher la subtilité à glisser dans le texte à créer.

On peut bien sûr imaginer tout autre sorte de message que celui d'amour, ce dernier étant toutefois souvent plaibicité par l'acrostiche, qui s'y prête à merveille.

Lorsque l'on en découvre au fil des écrits qui nous passe sous nos yeux, on se ravit de les lire, certe, mais de s'y essayer est un vrai plaisir, plaisir de trouver la rime, le mot qui à sa place et être original, si possible..
Et si en plus, l'arostiche que l'on pond (si on y arrive.., car comme dit plus ô dans les comm, ce n'est pas aisé si on ne sent pas trop les mots..) a une destinée, qui on le sait, sera apprécié car caché mais pour qui sait lire ou comprendre peu de mots suffisent..

Encore !

Sifranc 03/10/2007 23:48

j'en fais sur commande pour des anniversaires et des mariages, etc.

Sophie 24/06/2006 17:17

Génial ce soir je m'y essaye...je connaissais le principe de l'acrostiche ( cadeau de fête des mère de mes enfants...) mais pas celui de la phrase sur deux rigolo....

Le stylo rouge 24/06/2006 19:49

Alors là, bonne chance s'il faut encore faire rimer... Mais tu y arriveras, rappelle-moi quand tout sera prêt

alphomega 20/05/2006 20:54

Je connaissais le premier.
La lecture de tous est délicieuse.

Encore!

Le stylo rouge 23/05/2006 11:25

En prenant son temps, c'est souvent pas mal chez moi, car il y a toujours à réfléchir...

Antoinette 04/05/2006 23:58

Je connaissais le principe de l'acrostiche (mon chéri m'en avait même envoyé un avec mon prénom, rien que d'y penser...), ou de la ligne sur deux, mais écrire en jouant avec le premier mot de chaque vers, c'est tout bête mais ça ne m'était pas venu à l'esprit. Bon, ben ce sera pour demain matin (y en a un qui va avoir du courrier!).

Le stylo rouge 05/05/2006 00:33

J'aime bien la rigolade et suis content que tu t'es amusée!

Arti 29/04/2006 16:46

vraiment pas mal lol
bizz
arti

Sifranc 07/12/2007 12:44

merci

Jimmy 26/02/2006 22:28

Bel article, que celui-là.
Et même si je n'réussi pas.
Bon et marrant est ce jeux là.

Le stylo rouge 27/02/2006 00:42

Oui, on est ici pour s'amuser puisque le thème de mon blog est: Jouer avec la langue

anna 25/02/2006 13:23

super cool !
j'adore ce principe je vais tenter mais je doute que j'arrive à ta hauteur !!
@++

Le stylo rouge 25/02/2006 18:22

La première lettre est contraignante, mais après il reste encore la rime et, pour le rythme, il ne faut pas oublier les pieds. Au final, il faut que l'on comprenne le sens du poème et que les phrases se tiennent entre elles. Bon courage!

Danet 25/02/2006 09:16

Je recommence. Je connaissais l'acrostiche, il faut être très doué pour construire un texte qui se tient. Félicitations. Danet.

Le stylo rouge 25/02/2006 12:05

J'en ai fait plein d'autres pour des anniversaires, des mariages, des nécrologies. Souvent des gens me demandent d'en composer avec leur prénom

Delph 24/02/2006 21:22

c'est super!
bravo!

Le stylo rouge 25/02/2006 18:24

Merci Delph, je suis passé chez toi aussi et j'ai aimé. Bisou

sonia 24/02/2006 07:53

Alors là EXCELLENT.
C'est l'article le plus interessant et divertissant que j'ai jamais lu.
C'est sympa d'apprendre en rigolant.
Alors moi je fais des acrostiches avec les prénoms.
Je connaissais l'histoire de lire une phrase sur deux. Mais j'ignorais celui de lire le premier mot de chaque phrase.

Merci et je te souhaite une agréable journée.

Le stylo rouge 24/02/2006 08:50

Merci pour le compliment. Pour le week-end tout proche, j'ai en stock une chanson paillarde. Mais je ne peux pas la publier ici, sauf si 20 blogueurs au moins insistent.