Les réformistes divisent

Publié le par Sifranc le correcteur

Ah tout va bien!

La dictée 2016 portait sur des termes exigeant un ou des traits d’union. Ces locutions plutôt rares dans les discussions du Café du Commerce apparaissent souvent mal orthographiées dans la presse, ce qui fait bondir Sifranc le correcteur. «Un voleur a été pris sur le champ», par exemple. 
Juste: sur-le-champ, définition sur le fait, immédiatement.

Voici la liste de ces mots estropiés:

potron-minet, du déjà-vu, le qu’en dira-t-on, les bien-pensants, à tout-va. Cette dernière expression a coûté la 1re place du concours à l’érudit Daniel Fattore qui n’avait pas mis le trait d’union. Après quelques recherches, notamment sur Google, il se trouve que la graphie «à tout va» est permise, d’où ma dérision en titre de cet article ah tout va... bien! Eh bien non, tout va mal pour celui qui concocte des dictées à longueur d’année. Il s’entoure parfois de collègues correcteurs qui le conseillent sur des termes à ne pas employer car sujets à polémique lors du corrigé. L’antre éclairé au néon (ou aux néons) a donné du fil à retordre au Père Virgule, mais ne dit-on pas éclairé au gaz et non aux gaz.

Peut-on satisfaire l’écrivain, le champion d’orthographe, le greffier, sa femme et le petit prince... Puisque c’est ainsi, je reviendrai l’année prochaine, mon engagement ayant déjà été renouvelé par le président (photo ci-dessus) avec la complicité du Yorkshire qui, lui, se fout de son anglicisme...

Les autres termes portaient sur des mots à découvrir ou redécouvrir:

haptique, malintentionné, eh oui !, un tiens vaut mieux que deux tu l’auras, le maître queux ou maître-queux, derechef, les rênes, ce fameux mot écrit souvent rennes qu’une écolière de langue étrangère a su écrire à la petite dictée sans confondre avec le troupeau du Père Noël. Bravo à elle malgré ses 25 fautes!

Publié dans Dictées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Honorius 30/11/2016 10:26

Hélas, triste époque, comme disait l'autre, à plus qu'on avance à plus qu'on recule ! Amitiés du vieux sorcier

Sifranc le correcteur 30/11/2016 14:42

Quand on se retrouve en correctorat (10 correcteurs en assemblée), alors qu'on est là en tant qu'experts d'un concours, c'est à nous de réviser nos fondamentaux face aux révisionnistes.Quatre graphies pour un seul nom tolérées... Merci le Moyenâgeux pour ton modernisme à bon escient!